Les VRP du LPC

Attention, de dangereux Inspecteurs écument actuellement le Lot
mercredi 7 mars 2012
popularité : 0%

Le lundi 27 février, trois IPR sont venus vendre le Livret Personnel de Compétences au collège de Castelnau-Montratier. L’accueil qui leur a été réservé fut des plus froid : motion suivie de remarques orales sur le flou entourant le LPC, son application quasi impossible et son contenu idéologique ultra libéral.

De leur côté les IPR se sont révélés piètres vendeurs et nous ont fait penser à un mauvais remake du « Bon, la Brute et le Truand ».

Dans le rôle de « la Brute », l’IPR de technologie a cogné fort en nous lançant à la figure que si nous étions profs c’est que nous ne savions rien faire d’autre, remarque qu’il a assortie d’un « vous êtes fonctionnaires, faites votre devoir de fonctionnaire ». Effet garanti.

À côté le « Truand », Inspecteur de Mathématiques, essayait de vendre le LPC avec de touchants « je suis sûr que vous faites très bien votre travail », des « excusez-moi » euphémisants, ou encore de complices « nous sommes là pour vous accompagner ».

Quant au « Bon », IPR de Lettres, il s’est contenté de déplorer l’emploi d’adjectifs « négatifs » dans notre motion. C’est vrai quoi, avec cet état d’esprit, on peut vraiment pas y arriver.


Documents joints

Motion Socle Commun
La motion des enseignants du collège de Castelnau-Montratier

Brèves

31 août - Bulletin d’adhésion 2017-2018

Pour adhérer dès maintenant, cliquer ici pour télécharger le bulletin d’adhésion