La lettre de SUD-Éducation 46 / 19 décembre 2013

J’ai refusé l’inspection, l’avancement, les décisions du ministre...

jeudi 19 décembre 2013
popularité : 0%

J’ai refusé l’inspection, et je suis toujours vivant !

Le vendredi 6 décembre j’apprenais que je devais me faire inspecter par un IA-IPR avec ma classe de 5ème le lundi suivant. J’avisai aussitôt mon chef d’établissement que je refusais cette inspection. Le lundi, l’IPR est venu jusqu’à ma classe afin que je lui confirme mon refus (c’est, paraît-il, la procédure). Ce que j’ai fait.

Depuis : rien.

Vous pouvez refuser l’inspection, c’est un droit !

Voir en PJ la lettre que j’ai envoyée à l’inspecteur, afin de lui expliquer ma décision.

Choix, grand choix et mauvais choix

(Non, ce n’est pas la foire aux jambons... mais presque)

Nous avons eu récemment le plaisir de prendre connaissance des résultats des avancements des enseignants. Certains dans le Lot n’ont pas manqué d’esquisser un petit sourire en découvrant la liste des employés de l’année.

Évidemment, le barème fonctionne dans l’ensemble mais tout est organisé pour valoriser des critères qui ne sont pas officiels.

Ce système a malheureusement pour effet de payer plus quelques enseignants pour le même travail. Comment le ministre peut-il accepter de maintenir ce système ?

Alors SUD réclame l’abolition de la note pédagogique et la exige une même évolution pour tous les enseignants en activité dans les écoles, calquée sur une progression au grand choix pour tous.

Le maintien de ce système montre que les politiques n’ont pas compris que l’Éducation Nationale dysfonctionne dans ce que l’on appelle aujourd’hui « la gestion du personnel ».

Le ministre a décidé

Voici quelques unes des premières décisions du ministre s’inscrivant dans l’acte 2 de la « Refondation » (qui n’en est pas une) :

Pour le premier degré :

  • Un recentrage des missions pédagogiques des directeurs-trices d’école, une pleine reconnaissance, y compris financière, de leur rôle de pilotage et une amélioration des conditions d’exercice de leur métier.
  • De développer des formations d’enseignants spécialisés adaptées aux missions définies via l’élaboration d’un nouveau cahier des charges de la formation dans le cadre des Écoles supérieures du professorat et de l’éducation (ESPE).
  • La reconstitution d’un réseau dense d’enseignants formateurs.
  • De Redéfinir et clarifier les missions des conseillers pédagogiques en les centrant sur le travail d’animation pédagogique.
  • La création d’une indemnité de suivi et d’accompagnement des élèves (ISAE) d’un montant annuel de 400 euros, la révision des obligations réglementaires de service qui intègrent, au côté des activités pédagogiques complémentaires (APC), un temps consacré à l’organisation de ces activités et à l’identification des besoins des élèves.
  • L’amélioration des perspectives de carrière en augmentant le nombre de promotions au grade d’avancement.

Pour le second degré :

  • La réécriture des programmes du collège.
  • L’introduction de temps d’accompagnement pédagogique au sein des enseignements, et un volant d’heures professeurs sera alloué pour donner aux équipes davantage d’autonomie.
  • 4 000 postes d’enseignants seront créés dans les collèges.

Ceci est un extrait, vous pouvez lire la totalité (ce n’est pas très long) en pièce jointe.

Enfin, les vidéos de propagande qui font rire :

La première vaut son pesant d’or en nous expliquant qu’avant la réforme seulement 1 enfant sur 5 faisait des activités le mercredi et que depuis la réforme ce sont 4 enfants sur 5 qui ont des activités périscolaire.

Tout cela est risible quand on sait que la réforme touche 20 % des écoles. C’est même insultant pour les centres aérés qui ne semblent pas être considérés comme organisant des activités...

Le reste est du même acabit, justifiant par exemple l’intérêt de la réforme par de mauvaises habitudes éducatives des parents. Quand on ne sait pas comment justifier...

allez rire aussi (ce n’est pas long du tout) :

http://www.education.gouv.fr/cid75075/des-videos-pedagogiques-sur-les-nouveaux-rythmes-scolaires.html


Documents joints

Décisions du ministre
Lettre de refus d'inspection

Brèves

31 août - Bulletin d’adhésion 2017-2018

Pour adhérer dès maintenant, cliquer ici pour télécharger le bulletin d’adhésion