La lettre de SUD-Éducation 46 / 7 novembre 2013

GRÈVE le mercredi 13 pour dire non à la journée de rattrapage ! GRÈVE le jeudi 14 pour refuser la mise en place des nouveaux rythmes scolaires !
lundi 11 novembre 2013
popularité : 0%

Au sommaire :

  1. La journée de rattrapage
  2. Grève le 14 : refuser la mise en place des rythmes scolaires
  3. La loi sur les retraite n’est toujours pas adoptée
  4. Soutien à Jacques Risso
  5. Adhérer

Non à la journée de récupération déjà récupérée !

Peillon a décidé de nous faire « récupérer », le mercredi 13 novembre (et pour certain-e-s le mercredi 11 juin), la journée de pré-rentrée du lundi 2 septembre, que nous avons pourtant déjà travaillée… Alors que le ministère va ouvrir les chantiers de la refonte des métiers, lourds de dangers pour les statuts et le temps de travail, il faut s’opposer à cette logique du travailler plus (et gagner pareil). La fédération SUD éducation appelle à refuser de travailler deux fois une journée, qui plus est sans être payé. Un préavis de grève national couvre l’ensemble des personnels du 1er et du 2nd degrés. Nous appelons les personnels à faire grève le 13 novembre ou à boycotter ce travail gratuit par tous les moyens proposés localement par les organisations syndicales, et nous soutiendrons les décisions collectives des équipes.

Grève interprofessionnelle contre la mise en place des rythmes à la sauce Peillon

Les fédérations CGT, FO, SUD/Solidaires et FAEN de l’éducation et des collectivités territoriales appellent tous les personnels travaillant dans les écoles à faire grève le jeudi 14 novembre 2013 pour obtenir la suspension immédiate de la mise en œuvre de la réforme, l’abrogation du décret sur les rythmes scolaires et imposer une autre réforme. Pour la première fois, les personnels municipaux sont appelés à la grève nationale avec les enseignant-e-s. Cette mobilisation est décisive pour l’avenir de ce combat. Pour SUD éducation, une réforme des rythmes scolaires est inséparable d’une amélioration des conditions d’accueil et d’enseignement pour les élèves et des conditions de travail de l’ensemble des personnels.

La loi sur les retraites n’est toujours pas adoptée : le Parlement traîne des pieds, aidons-le !

Le Parlement n’a toujours pas adopté la loi sur les retraites. Le Sénat, hier, l’a rejetée, le texte doit donc passer en deuxième lecture à l’Assemblée, où il avait été adopté d’une courte tête. Il suffit désormais que les quelques députés abstentionnistes en première lecture votent contre pour que le projet soit rejeté, alors

Vous pouvez interpeller les députés de votre circonscription à cet effet sur la page qui suit :

http://www.france.attac.org/articles/interpellons-les-depute-e-s-pour-quils-votent-non-cette-reforme-des-retraites

Toujours vigilants tant que « Jac » n’est pas en classe !

Jacques Risso, c’est ce prof du primaire, coupable de crime de lèse majesté : il a, par ses dessins, brocardé notre hiérarchie. Depuis, il est mis à pied.

Sud-Éducation le soutient.

Le comité de soutien : soutien.risso@gmail.com

Et pour signer la pétition (déjà plus de 5000 signatures) :

http://www.petitions24.net/soutien_a_jacques_risso

D’autre part, un exemple à suivre sur le site du GDID :

http://www.dirlo.fr/blog_affaire_jacques_risso_un_collegue_ecrit_au_recteur_de_lacademie_daixmarseille-380.html

Adhérer à SUD-Éducation


Brèves

31 août - Bulletin d’adhésion 2017-2018

Pour adhérer dès maintenant, cliquer ici pour télécharger le bulletin d’adhésion