Lettre de SUD-ÉDUCATION 46 / n°16

jeudi 31 janvier 2013
par  p_sud
popularité : 0%

  1. Grève du 31 janvier, bilan..
  2. Décret sur les rythmes scolaires.

Grève du 31 janvier, bilan.

Nous étions une centaine devant la préfecture ce matin. C’est bien peu. Les fonctionnaires ont bien du mal à se mobiliser pour leur propre cause. On peut chercher des raisons à cette apathie : nombreux sont ceux qui ont voté Hollande, et ont du mal à le sanctionner, déjà. Pourtant le changement, qui devait être maintenant, tarde à se faire sentir. En fait ce qui se profile, c’est un affaiblissement structurel de la fonction publique, initié sous Sarkozy, entériné par des baisses d’effectifs dans tous les ministères, sauf Justice, Intérieur et Éducation Nationale.

À Pôle Emploi, alors que le chômage augmente, les effectifs de l’agence sont de plus en plus réduits. Comment imaginer un accompagnement correct des demandeurs d’emploi.

On pourrait se dire que la dette, cette fameuse dette, faut bien que quelqu’un la paye, qu’un pays, c’est comme un foyer, on ne peut vivre éternellement à crédit, il arrive un moment où il faut rembourser.

Il suffit de regarder les locaux que se sont offerts les banques de Cahors ces dernières années pour se dire que leurs coffres ne sont pas si vides qu’elles le prétendent, et qu’il reste encore des porte-monnaies à essorer.

Un des points de rencontre des trois syndicats présents (CGT, FSU, Sud-SOLIDAIRES) et, nous espérons, du préfet est la reconnaissance de la particularité de la ruralité dans laquelle nous vivons et son corollaire, l’éloignement des services publics que nous ne devons pas accentuer.

Les sujets abordés étaient :

- jour de carence public et privé

- carte scolaire

- salaire

- précaires

- la nouvelle théorie des dirigeants de la fonction publique territoriale et d’état : travailler avec plaisir sans considération des conditions de travail et de salaire.

Le décret sur les rythmes scolaires a été publié ce samedi au Journal Officiel

« Art. D. 521-11. − Le conseil d’école intéressé ou la commune ou l’établissement public de coopération intercommunale intéressé peut transmettre un projet d’organisation de la semaine scolaire au directeur académique des services de l’éducation nationale, après avis de l’inspecteur de l’éducation nationale chargé de la circonscription d’enseignement du premier degré. »

« Le directeur académique des services de l’éducation nationale agissant par délégation du recteur d’académie arrête l’organisation de la semaine scolaire de chaque école du département dont il a la charge, après examen des projets d’organisation qui lui ont été transmis et après avis du maire ou du président de l’établissement public de coopération intercommunal intéressé. »

Le conseil d’école transmet un projet au DASEN qui décidera

« Art. D. 521-13. [...] L’organisation générale de ces activités pédagogiques complémentaires est arrêtée par l’inspecteur de l’éducation nationale de la circonscription, sur proposition du conseil des maîtres. Les dispositions retenues à ce titre sont inscrites dans le projet d’école. Le maître de chaque classe dresse, après avoir recueilli l’accord des parents ou du représentant légal, la liste des élèves qui bénéficient des activités pédagogiques complémentaires. »

Le conseil des maîtres devra proposer une organisation aux IENs

Les maires doivent « garantir la prise en charge de tous les enfants au moins jusqu’à 16h30. »

Il serait important de convoquer un conseil d’école sur ce sujet avant la décision finale (avant les vacances de Février) en invitant le président de votre communauté de Communes pour discuter de la mise en place des nouveaux rythmes.

Nous questionnons le DASEN à propos des projets attendus et nous vous tenons informés.

Merci de transmettre ce mél à tous les personnels de l’école.

N’hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Si vous souhaitez recevoir directement notre lettre dans votre boite personnelle, communiquez nous votre e-mail.

Pensez à votre adhésion !

SUD-ÉDUCATION 46
sudeducation46@gmail.com
http://www.sudeduc46.org/
Tél. : 06.88.86.14.09
Les déchargés du jeudi


Brèves

31 août - Bulletin d’adhésion 2017-2018

Pour adhérer dès maintenant, cliquer ici pour télécharger le bulletin d’adhésion